Diagnostic immobilier Charolles

Des travaux à réaliser dans un bien possiblement contaminé par du plomb ? Découvrez les bons gestes à adopter

Publié le 23 Novembre 2023

Récemment, les professionnels du BTP ont rappelé les mesures essentielles à prendre dans le cadre de travaux dans les biens anciens. Vous envisagez des transformations dans votre logement ? Vous avez déjà réalisé un diagnostic avant travaux et vous vous demandez quels sont les bons gestes à adopter ? On fait le point.

Le plomb, facteur important de risques sanitaires en cas de travaux

Si les risques d’exposition au plomb doivent être évalués dans tout logement en vente ou location antérieur à janvier 1949, ils doivent également être diagnostiqués dans les biens anciens visés par des travaux et démolitions. Grâce à ces repérages et ces évaluations des risques, les occupants des biens immobiliers et les professionnels chargés de travaux obtiennent de précieuses informations. Ils peuvent notamment éviter d’être intoxiqués par des particules de plomb. Pour rappel, une exposition au plomb entraîne des maux de tête, des insomnies, des problèmes de digestion, de l’anémie, de l’hypertension, etc. Pour les enfants, le risque est élevé de développer un saturnisme lorsqu’ils ont moins de 6 ans.

Quelles sont les précautions à prendre en cas d’intervention dans un bien contaminé par le plomb ?

En cas de vente ou location, des travaux peuvent être conseillés dès lors que le taux excède un milligramme de plomb par centimètre carré. En cas de rénovation ou démolition, des mesures spécifiques sont à prendre dès lors que des particules toxiques sont identifiées sur le chantier, peu importe leur quantité. Avant le démarrage des opérations, professionnels comme particuliers doivent notamment évaluer les risques grâce au repérage avant travaux, un diagnostic pouvant être confié à Defim Mâcon.

En cas de risque avéré, il faut informer l’ensemble du personnel opérant sur le chantier et, en fonction des cas, fournir des protections adaptées aux ouvriers et réaliser des mesures d’empoussièrement. Les chefs d’entreprise responsables de travaux dans un bâtiment doivent également informer la médecine du travail. Enfin, il faut prévoir des mesures spécifiques à la gestion des déchets contaminés, afin de protéger l’ensemble de la population et de préserver l’environnement.

« Retour aux actualités